• A travers le priism. de l’audace !

    « Avant que je ne m’installe dans cette ville, je la détestais. Elle me donnait le cafard… Mais maintenant j’y suis très épanouie ! » C’est sur ces mots que je fis la connaissance de l’optimiste, généreuse, audacieuse Elodie. A la troisième phrase, je sus que nous allions parfaitement nous entendre. Un sourire plus tard, je rencontrais en elle un tout nouveau soleil. Femme d’affaire déterminée ou petit astre sautillant, Elodie a choisi de briller dans l’univers des arts contemporains.

    Lire le portrait
  • Entre les lignes, notre Merci

    Plus on est haut, plus dure est la chute. Voilà peut-être pourquoi on ne saurait maintenir Marion à terre : elle qui prit cet adage très newtonien au pied de la lettre, s’est acharnée à ne jamais trop dépasser les cinq pieds. Cette boule d’énergie « d’un mètre cinquante-huit et demi », comme elle se plaît à le rappeler, enchaîne volontiers les demis, comme elle se plaît à les commander. Portrait-robot de la miss Roudaut…

    Lire le portrait
  • Croquer l’Audace !

    Quand il s’agit de me manier, dame Audace ne manque jamais d’idées : au creux d’une main, derrière l’oreille, entre les dents ou dans le chignon, elle se tient toujours prête à dégainer ! Vous l’aurez compris, depuis ses premiers gribouillages, Eva Roussel me taille, me grignote, me casse et m’use, à sa manière. Et si l’Audace multiplie d’ores et déjà ses propres déclinaisons, je reste capable de lui en tracer d’autres, empruntes de sensibilité, fantasmes de liberté.

    Lire le portrait
  • L’Audace, comme dans des chaussons !

    Lorsque des baroudeurs trouvent chaussure à leur pied et s’installent, ils se transforment en pointures de la nourriture « fast casual ». C’est toute l’histoire de Loucas et Chloé, un duo de toqués de 27 et 25 ans qui (ré)inventent sans cesse la recette du chausson ! Dans mon patelin breton, on dirait volontiers que ce couple d’entrepreneurs « joue avec sa coiffe » – comprenez « qu’ils sont un peu fous ! »…

    Lire le portrait
  • Écouter l’Audace vibrer…

    Elle joue de l’alto debout, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup : ça veut dire qu’elle est libre, heureuse d’être là avec nous… J’écoute Sarrah me confier qu’elle valse sur de vieux titres de Jacques Brel et pleure avec Rachmaninov, admire Miles Davis, fait la fête avec Beyoncé, rêve au rythme des mélodies traditionnelles du monde entier…

    Lire le portrait
  • Un Paris-Saigon pour l’Audace

    Le Voyage m’a cueillie par surprise, lorsque je me suis assise dans ce café lyonnais avec Camille. Bien sûr, le charme de l’Audacieuse m’évoquait une Asie lointaine et inconnue, mais pour être tout à fait franche, j’ignorais que j’allais toquer à la porte de tout un univers complexe, sensible et exotique, aux fondations toujours en construction. Celui du métissage. Mais ne pressons pas le cours naturel des choses.

    Lire le portrait
  • Synbud ou l’appel du large !

    Messeigneurs de l’Internet, bonsoir ! Laissez-moi écourter la chamarre et assourdir les violons : devant vous, rasée de frais, la mèche en vrille et la chemise en vrac, est placée tout à trac de la poussière d’Audace, ou pour mieux dire : sa coagulation…  Ils sont le culot marcheur ! Ils sont la ténacité mouvante ! Ils sont de l’horizon les deux éclats de verre, les copeaux bleus et les tessons…

    Lire le portrait
  • Ma lettre ouverte à 2017 !

    Chers vous tous, Depuis bientôt trois ans, Trafalgar Magazine me dédie chacun de ses portraits, chacune de ses rencontres, chacune de ses pensées. Et cette bande de joyeux lutins souhaitaient vous offrir un peu de réconfort en cette fin d’année 2016 ; une année qui fut… pour le moins chaotique. Ils m’ont invoquée et j’ai décidé de marcher dans leur combine – c’est Noël, après tout. Alors, pour une fois…

    Lire le portrait
  • Audace? Elle est au bout du fil!

    « Quel est ton mot préféré ? » Lorsque je partais gaillarde et enthousiaste à la rencontre de la pétillante Marie-Anne, voilà bien une question que je n’avais pas prévue. Elle me la posa toutefois, et je restai un instant coite. En voici un, pour ce portrait, qui me vient à l’esprit : métaphore. Notre Audacieuse a tout l’air d’une boîte à rêves. Ses paroles s’écoulent, cascade d’images frappantes en aval de son imaginaire…

    Lire le portrait
  • Quand l’Audace mène sa barque

    Mes aïeux, que donnera l’interview d’un Normand par une Bretonne ? Allez, point d’appel aux armes, citoyens : Arthur Cochin et moi avons convenu d’une trêve, durant laquelle l’appartenance du Mont St-Michel ne serait pas évoquée ! Et, à défaut de cidre dans nos verres, quelques lampées de thé font bien l’affaire. Non, curieusement, à travers cette rencontre, ce n’est pas le portrait d’un seul homme qui s’esquisse…

    Lire le portrait
  • La course à l’accomplissement

    Chez Trafalgar, nous sommes tous de grands sportifs, de ceux qui supportent tout et surtout les meilleurs ! Alors tu penses bien, cher lecteur, qu’en déboulant ce jour-là au petit trot dans le stade de l’Athletic Club de Tassin, nous nous sentions tels guépards dans la savane, que dis-je, tels fiers lions parmi les Grands Lyons ! Je vois un sourire ironique et dubitatif se dessiner sur ton visage…

    Lire le portrait
  • Tribulations de rêveurs en couleur !

    C’est une bonne situation ça, scribe chez Trafalgar ? Vous savez, moi je ne pense pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations… Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi…Cher lecteur, si tu te sens seul chez toi au moment où tu lis ces lignes, sache que quelque part dans Lyon, il existe un endroit merveilleux…

    Lire le portrait