BE-YOND SCIENTIFICO-ENTREPRENEUR !

Qui a dit que les scientifiques étaient des individus terrés, qui ne sortaient jamais le bout de leur nez ? Vous pouvez cesser de croire que la science ne se limite qu’à une élite sociale, depuis qu’Arturo a fait de l’effacement des barrières des acteurs des innovations technologiques, son nouveau défi. D’abord scientifique, tantôt entrepreneur, il est de ceux qui font vivre les sciences, en leur donnant une nouvelle vie. Arturo Guizar ? C’est ce petit Einstein qui part à la conquête de Lyon et des sciences avec cette voix empruntée à Steve Jobs qui lui dit :  » Si hoy fuera el último día de tu vida, ¿te gustaría seguir hacienda lo que haces ? » – Si aujourd’hui était le dernier jour de ta vie, est-ce que tu aimerais continuer à faire ce que tu fais ?  » Une voix à double voies, qui l’a mené à n’en suivre qu’une : mélanger les sciences et l’entrepreneuriat. Intéressé depuis toujours à la culture française et au développement technologique, il lance, dans sa dernière année à l’INSA Lyon, sa première start-up. Pendant 6 mois, il la fait vivre, mais se rends rapidement compte des expertises et de la qualité nécessaires à la technologie. Ambitionné et avide de savoir, l’Audacieux démarre une thèse afin d’acquérir une meilleure expérience. Sa première start-up sonne comme une révélation, un déclic : la diversité technologique lyonnaise manque d’exploitation et de découverte : « c’est ici, qu’il faut aller explorer. » Si les deux facettes sont à première vue incompatibles, elles fusionneront, cette fois, au nom de l’association qu’il cofondera : BEYONDLAB.

Porteur de cette communauté depuis 2014, avec Xavier Blot et Raphaël Meyer (cofondateurs et docteurs du CEA), il rassemble alors chercheurs et entrepreneurs, dans le seul but de les faire collaborer autour d’une problématique sur les avancées technologiques. Comme cela était loin d’être gagné, l’Audace s’est immédiatement déguisée en chercheur, osant même créer une communauté capable de démocratiser les découvertes scientifiques pour les transformer en innovations. Sa vision entrepreneuriale ? Replacer, toujours, l’humain au centre de tout. Petit à petit, son projet se développe en suivant l’allure d’une technologie qui se démultiplie, et s’enracine nationalement, puis internationalement. En moins d’un an, leur équipe s’impose et trouve leur place dans l’écosystème, via le format LabMeUp : chaque équipe « pioche » son idée, suite à une problématique donnée autour de la technologie. Similaire à un brainstorming – cerveaux qui fusent et idées en masses – on y présente chaque travaux pendant 5 minutes sous le ton de l’IMPACT ( Idées, Marché, Produits, Approche Commerciale et Timing ). Cette ambition à laquelle il aspire est significative puisqu’il sera nommé au MIT INNOVATORS UNDER 35 FRANCE grâce au réseau BeyondLab, et qu’il en ressortira fier d’être considéré comme un des Audacieux qui fait bouger la polytechnique. Vous vous demandez sûrement quel est son secret ? L’équipe Trafalgar a déniché sa recette… Pour bien commencer la journée, rien ne vaut LA galette de fromage fondu mexicaine « la Quesadilla ». Scientifique par ses études, on ne manque pas de déceler chez ce passionné, une âme d’entrepreneur qui n’attendait qu’à se manifester :  » dans ma famille, je ne suis entourée que d’entrepreneurs, alors que moi j’étais davantage tourné vers la science… «   et qui lui donnera peut-être le goût de son second défi :  » trouver une équipe d’innovateurs fous pour créer une start-up technologique ». Cerveau en ébullition, il a la fougue de voir son projet grandir, s’élargir, s’ouvrir à d’autre horizons. Quant à moi, je me demande si le fait d’être animé par ce désir de chercher, toujours, jusqu’où on peut aller, n’est pas le comble du chercheur audacieux…

Juliette Marques

  •  » Il y a un innovateur caché dans chacun de nous. On est tous capable d’aider à la création des prochaines technologies de demain. Peu importe son parcours, l’association BeyondLab est ouverte à tous ceux qui sont curieux de la science, de l’entrepreneuriat et de l’innovation. Le côté humain d’une équipe est la valeur la plus importante pour le succès d’une innovation !  » – Arturo Guizar

Camille, 22 ans,

Etudiante en Littérature française
L’audace? Braver la peur de se mettre à nu afin

de laisser s’exprimer ce qui nous anime, nous passionne et nous émerveille ».

Lionel, 23 ans

Étudiant en école de commerce

Lyonnais depuis mes 4 ans

L’audace ? C’est d’oser !

Yannick, 29 ans

Designer graphique

Lyonnais depuis toujours

L’audace ? C’est de tenter !

Tiphaine, 25 ans

Blogeuse Tiff In Lyon

Lyonnaise depuis décembre 2013

L’audace ? C’est de nager à contre courant en visant sa propre rive.

Nicolas, 27 ans

Artiste

Lyonnais depuis toujours

L’audace ?  » Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le.
l’audace a du génie, du pouvoir, de la magie » Goethe.

Lydie, 42 ans

Enseignant-chercheur

Lyonnaise depuis la première seconde

L’audace? Sourire à la vie, à la folie, vivre !

David, 31 ans

Ostéopathe

Lyonnais depuis sa naissance

L’audace ? Un mélange de courage et de culot.
C’est tenter le diable !

Cathy, 42 ans

Vendeuse dans un magasin bio

Lyonnaise depuis 3 ans

L’audace ? Aller au fond des choses en fonction
de ce que l’on ressent dans son ventre et dans son coeur.