TRAFALGAR, À L’OMBRE DU NUAGE

Hier soir, je suis partie à la découverte des confins de Lyon, au delà du Musée des Confluences. Par delà ce que la directrice nomme « Le Nuage » se trouve le nouveau jardin. Le regard émus et un léger trémolo dans la voix, la directrice revient sur les premiers mois d’existence du Musée sans parvenir à cacher son excitation pour la suite. Avec quiétude, j’écoute les anecdotes face à une vue époustouflante : étendue d’eau à perte de vue, lignes épurées et jardin timoré… le vent frappait mon visage pour me faire oublier la canicule tandis que Philippe ESCAICH, ex-candidat de Masterchef et Responsable de Restauration, a enchainé avec ses nouveautés ! Parlant le langage de Pignol, nouveau colocataire du Musée, j’ai oublié fait l’espace d’un instant les gouttes qui glissaient sur mon front et pensé à l’eau que j’avais à la bouche… Si ce week-end je devais braver la chaleur étouffante pour battre le pavé lyonnais, ce serait pour me délasser au bord de l’eau sous ce « Nuage » fraîchement arrivé ! Merci à l’Agence Milk&Mint et au service presse du Musée des Confluences pour leur invitation !

Allison Oswald

Camille, 22 ans,

Etudiante en Littérature française
L’audace? Braver la peur de se mettre à nu afin

de laisser s’exprimer ce qui nous anime, nous passionne et nous émerveille ».

Lionel, 23 ans

Étudiant en école de commerce

Lyonnais depuis mes 4 ans

L’audace ? C’est d’oser !

Yannick, 29 ans

Designer graphique

Lyonnais depuis toujours

L’audace ? C’est de tenter !

Tiphaine, 25 ans

Blogeuse Tiff In Lyon

Lyonnaise depuis décembre 2013

L’audace ? C’est de nager à contre courant en visant sa propre rive.

Nicolas, 27 ans

Artiste

Lyonnais depuis toujours

L’audace ?  » Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le.
l’audace a du génie, du pouvoir, de la magie » Goethe.

Lydie, 42 ans

Enseignant-chercheur

Lyonnaise depuis la première seconde

L’audace? Sourire à la vie, à la folie, vivre !

David, 31 ans

Ostéopathe

Lyonnais depuis sa naissance

L’audace ? Un mélange de courage et de culot.
C’est tenter le diable !

Cathy, 42 ans

Vendeuse dans un magasin bio

Lyonnaise depuis 3 ans

L’audace ? Aller au fond des choses en fonction
de ce que l’on ressent dans son ventre et dans son coeur.