Des lutins sur leur 31 !

Il y a déjà un an… en ce début de mois de janvier…Trafalgar pointait le bon de son nez et publiait pour sa première publication un texte qui… donnait le ton !

« 2014, paré pour le départ! »

Parce que chaque année la panique devient palpable et qu’on connaît cette partition par coeur, on tente d’endosser la panoplie du parfait partisan de la nouvelle résolution. Cette fois, on ne fera pas le coup de la panne, et on enclenchera le pas sans pâlir. On pari qu’il n’ y a pas besoin de parachute? cap! (…) parmi la plupart de ses résolutions paraboliques, le principal est de se rappeler que le temps passe et qu’il n’attend pas. Pour nous, 2014 sera la preuve qu’il se trouve quelque part un espace particulier, conçu pour laisser s’épanouir d’épatants projets. Il n’y a pas de paillette trop petite, seulement des paupières trop fermées.

Alors, pour 2014, vous empruntez quel pas ? »

Tout au long de cette année, les audacieux à qui nous avons tiré le portrait ont tous montré la puissance du pas qu’ils posaient. Ils vous ont animés par leurs projets et peut-être vous ont-ils poussé à enclencher le votre? Cette année, chers lecteurs, vous avez tous fait votre Neil Armstrong et votre première action a été de faire le pas de nous suivre… Alors un an plus tard, avec quelques rides aux bord des yeux, nous vous remercions de nous permettre de vous souhaiter une seconde fois nos meilleurs voeux.

Pour 2015, tous les espoirs sont permis car vous le savez, un audacieux… fait toujours ce qu’il voeux. Nous vous souhaitons donc d’oser créer, d’oser penser, d’oser foncer, d’oser parler, d’oser s’imposer car rappelez-vous que… « le monde n’attend que vous » (enfin ça, c’est pas de nous).

Big bisou bien bavoeux & bonne année !

Allison et Marion