• Par Georges Chapuis – Intermedia

     » Marion Derouvroy (…) une belle petite pile d’énergie douce et pétillante, délicatement alimentée par le doute, qui nous vient des pentes de Megève où son inclinaison l’a portée très tôt vers l’amour démesuré des mots dont elle joue et jouit en virtuose. Sa plume alerte est heureusement davantage trempée dans l’encre sympathique que dans le vitriol. Si les gens ne savent généralement pas où la ranger, elle ne veut surtout pas être mise dans une boîte, pourtant elle vient de créer la sienne. Oui, elle n’arrête pas d’avancer la petite étudiante en lettres qui avait peur de l’avenir et a tracé le sien à coups de portraits bien triturés du bulbe, renouvelant ainsi les gens et le genre. Marion a fini l’année en miettes après avoir jeté toutes ses forces dans son webzine et s’être battue comme une lionne pour faire financer le livre qui rassemble les portraits écrits avec ses bénévoles. Ce ne sera pas un almanach de vains mots, mais plutôt, pour cette spécialiste du verbe, sa façon de conjuguer celui « aimer », car elle aime les gens pour de vrai. Non pas ceux qui sont au sommet, elle ne vient pas de la haute, mais ceux qui frappent hardiment à la porte de l’aventure moderne qu’est aujourd’hui l’entreprise : les audacieux qui se lancent comme elle, à l’instant et à l’instinct, armés de leur seul talent, de la formidable énergie de leur jeunesse. D’un art qui risquait de devenir mineur, elle a eu le talent de faire un atout majeur. Sans le vouloir, mais en le faisant, elle est devenue la porte-parole et la portraitiste d’une génération qui en a terriblement besoin, n’est pas responsable de la violence qui la frappe, ne croit plus aux hommes politiques ou aux pseudo stars ; et sait surtout qu’elle devra créer son métier pour façonner un avenir que la société ne lui offrira plus jamais. Pour tous ces audacieux de la région qu’elle a si bien nommés et repérés, elle incarne aujourd’hui l’espoir inouï d’être déjà vus, reconnus, perçus, mettant des mots derrière leurs maux et des visions derrière leurs visages.  »

    Chronique Intermedia

  • Anouk, Talented girls

     » Vous êtes très inspirantes et je suis très étonnée de lire que vous n’y connaissiez rien en business. Je vous ai trouvées très pro durant vos différentes approches. J’ai été également étonnée d’apprendre l’existence de l’entreprise Trafalgar vous tire le portrait. C’est une idée brillante ! Je ne savais même pas qu’un tel service existait et j’aime beaucoup ce concept ! « 

  • Acteurs de l’Économie – La Tribune

    À 22 ans, Marion Derouvroy a la plume dans la peau. Passionnée de littérature, et mordue d’écriture, elle a déjà été  publiée depuis l’âge de 17 ans aux éditions L’Art de Lettre à Paris. Après une licence de lettres à la faculté des Lettres et Civilisations de Lyon 3, elle reste remplie d’interrogations sur son futur. À défaut d’être auteur, elle s’inscrit aux concours de grandes écoles, mais échoue à un point près. La jeune femme suit actuellement un double master 2 Lettres-Modernes / IAE. Sa passion intacte et l’envie d’entreprendre, Marion Derouvroy se lance dès lors dans l’écriture de portraits de lyonnais « audacieux » et crée par la suite l’association Trafalgar Magazine des Audacieux. En Mars 2014, face à l’engouement naissant, elle s’associe avec son amie Allison Oswald, également étudiante en Master Lettres modernes, tombée amoureuse du projet. Les commandes de portraits affluent, et l’équipe s’agrandit. Suite au succès du webzine, avec leur statut d’étudiants entrepreneurs, elles intègrent Boost in Lyon puis l’incubateur Jean-Moulin et lanceront prochainement, leur entreprise.

  • GIRLS TAKE LYON

     » Connaissez-vous Trafalgar Magazine? Il est temps d’y remédier, car c’est une des plus belles initiatives de mise en avant de portraits de lyonnais « audacieux » qu’il nous ait été donnée de voir… »

  • BAPTISTE, POUR LE JOURNAL INTERNATIONAL

    « Trafalgar, on ne se connait pas très bien encore, mais je suis sûr qu’on bien s’entendre. Toute l’équipe du Journal International vous souhaite un très bon anniversaire! »

  • CAMILLE, L’OFFICIEUX MAGAZINE

    « Belle soirée, super ambiance, merveilleux portraits. Continuez comme vous êtes! »

  • ELODIE, L’OFFICIEUX MAGAZINE

     » Merci à vous tous pour cette soirée « rassemblement » et découvertes! Longue vie à Trafalgar! »

  • L’ÉQUIPE DE LYON CITY CRUNCH

    « Bel anniversaire! Merci pour tout (et surtout pour ce moment). Que l’aventure Trafalgar soit longue et riche en émotions. Audacieusement. »

  • Audrey Julienne, RDE Marketing

    « Après avoir, pendant des années, manié la plume pour les besoins de leurs études universitaires, Marion Derouvroy et Allison Oswald, toutes deux alors âgées de 21 ans et copines de bancs de fac, lancent Trafalgar, un magazine en ligne, rendez-vous hebdomadaire de tous les audacieux lyonnais. Leur mission: partir à la rencontre de ces jeunes qui en veulent : entrepreneurs, acteurs, créateurs, musiciens… et montrer comment une dose d’audace peut un jour changer une vie. »

  • Direct Matin

    TOUJOURS AUDACIEUSES
     » (….) L’équipe ne s’est pas démontée. Depuis hier, c’est sous le nom « Trafalgar – Magazine des Audacieux » que les lecteurs et lectrices peuvent retrouver leurs portraits de Lyonnais. « Entrepreneur caché, artiste dévoilé et même la voisine d’à côté qui a de l’audace plein le palier… » : le webzine fait la part belle aux initiatives. Et à cet effet, Marion Derouvroy, rédactrice en chef, promet chaque dimanche de nouvelles rencontres »

  • Lyonsevill, Samantha Jimenez

     » C’est la bonne nouvelle de la semaine, les audacieux sont de retour pour notre plus grand plaisir ! Le concept : chaque dimanche un portrait d’un Lyonnais. Des Lyonnais qui n’attendent pas qu’on leur dise « tu es jeune, tu as le temps », mais qui mènent leurs projets d’une main de maître! Bref, des Lyonnais pleins d’AUDACE ! Une Marion Derouvroy qui nous porte grâce à son envoutante plume, des photos magnifiques. Rien que du bonheur pour les amateurs de littérature et de photographie !  »

  • Illan Sellouk, Arlyo Magazine

    “ Nous tenions, au nom de toutes les équipes d’Arlyo, à vous faire part de notre soutien. Nous sommes très fans de votre travail”

  • StartupBackPack

    « On adore votre magazine ! Vivement une version papier pour en profiter encore plus ! On est avec vous. »

  • Yelp Lyon

    Un joli projet et un très bel univers à défendre !

  • Journal International

     » Notre équipe apporte tout son soutien à votre projet! « 

  • La Petite Étoile

     » Séquence Motivation avec le Magazine des Audacieux !
    Quelle audace d’entreprendre ! Et cette audace, c’est tout ce qu’elles aiment (et tout ce qu’elles sont!) : Marion, Allison et Sabrina, les trois lyonnaises derrière ce beau magazine des audacieux. Lyon foisonne d’initiatives et ce magazine online vient les mettre en lumière, mais en mots surtout, puisqu’on note rapidement une belle plume. Un vrai cachet qui traduit l’authenticité des portraits, tantôt d’artistes, tantôt de jeunes entrepreneurs, tantôt des deux! A noter enfin : le magazine grandit de jour en jour et une version papier est prévue ! Pour les encourager dans cette prochaine étape, n’hésitez pas à les suivre, les soutenir et les contacter”

  • Artistik Rezo, Alexia Guggemos

    “ L’histoire de trois jeunes lyonnaises qui ont décidé d’agir. De mettre en avant l’art, plutôt que le dernier vernis rose paillette. Un zest de rébellion avant le grand saut : prendre un stylo et un appareil photo pour mettre en lumière de nouveaux talents, de jeunes visages avec des projets plein le sac. Elles observent le paysage de la jeunesse lyonnaise avant d’en faire ressortir les couleurs. A chacun son style : artistes, créateurs, entrepreneurs… Elles sont à l’affût du moindre profil de fondeur, “des jeunes qui vivent et qui en veulent”. Chaque dimanche, c’est un savoureux cocktail”

  • Philippe Deschemin, L’Incontournable Magazine

    “ De l’audace, de la témérité, de l’énergie, de la force, des idées et du propos. Voilà les ingrédiens nécessaires à la création d’un média. L’équipe ne semble manquer d’aucun de ces ingrédients et chaque jour qui passe, leur ténacité confirme notre sentiment premier. Il en faut de l’audace c’est certain, de la hardiesse, de la bravoure pour oser braver les goûts dominants. Ce sont les volontaires et les optimistes qui font le monde, les pessimistes restent sur le banc de touche. Ces trois audacieuses ont retroussé les manches et pris part à la mêlée pour notre plus grand plaisir. Depuis quelques mois, c’est avec un plaisir non dissimilé que je suis le Magazine des Audacieux. Comme l’affirmait Protagoras “il n’y a de limite que l’homme”. Nous souhaitons donc aux audacieux de suivre la Team Trafalgar et d’avoir assez d’audace et de force pour repousser toutes les limites”

Camille, 22 ans,

Etudiante en Littérature française
L’audace? Braver la peur de se mettre à nu afin

de laisser s’exprimer ce qui nous anime, nous passionne et nous émerveille ».

Lionel, 23 ans

Étudiant en école de commerce

Lyonnais depuis mes 4 ans

L’audace ? C’est d’oser !

Yannick, 29 ans

Designer graphique

Lyonnais depuis toujours

L’audace ? C’est de tenter !

Tiphaine, 25 ans

Blogeuse Tiff In Lyon

Lyonnaise depuis décembre 2013

L’audace ? C’est de nager à contre courant en visant sa propre rive.

Nicolas, 27 ans

Artiste

Lyonnais depuis toujours

L’audace ?  » Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le.
l’audace a du génie, du pouvoir, de la magie » Goethe.

Lydie, 42 ans

Enseignant-chercheur

Lyonnaise depuis la première seconde

L’audace? Sourire à la vie, à la folie, vivre !

David, 31 ans

Ostéopathe

Lyonnais depuis sa naissance

L’audace ? Un mélange de courage et de culot.
C’est tenter le diable !

Cathy, 42 ans

Vendeuse dans un magasin bio

Lyonnaise depuis 3 ans

L’audace ? Aller au fond des choses en fonction
de ce que l’on ressent dans son ventre et dans son coeur.